FOCUS : la formation d’étancheur

« Etancheur c’est un métier d’avenir, qui recrute à tour de bras et qui assure une carrière intéressante aux jeunes » s’enthousiasme Laurent Laforgue, formateur technique. Focus sur cette formation peu connue, proposée par le Centre de formation professionnelle Sainte-Barbe près de Lens.

Un métier en constante adaptation

Les étancheurs sont très demandés. En pleine expansion, ce métier est aux avants postes de la transformation énergétique des métiers du bâtiment. Les nouvelles réglementations le rendent en effet indispensable pour atteindre de bonnes performances énergétiques, que ce soit pour le bâti industriel ou la maison particulière.

L’étancheur est un acteur tout-terrain : il travaille sur du béton, du plancher en bois ou encore des supports en aciers. Ce métier est en constante adaptation et suit les nouvelles technologies du bâtiment : les rouleaux de bitume, le PVC, l’EPDM… « L’étancheur est de tous les chantiers et son travail est évidemment indispensable. Malheureusement, son travail n’est pas très visible par le grand public ! Pourtant tout le monde en a besoin et cela n’est pas prêt de s’arrêter ! » prévient Laurent Laforgue.

Le CAP Étancheur : la garantie d’un emploi

Le Centre de Formation Professionnelle Sainte-Barbe est un des rares centres qui forme au métier d’étancheur en France, « il n’existe que quatre ou cinq structures capables de délivrer un diplôme national pour ce métier. Auparavant, le métier s’apprenait sur le tas mais c’est maintenant un métier très spécialisé qui nécessite une formation technique pointue », explique Laurent Laforgue. A Sainte-Barbe, le CAP a déjà formé près de 60 jeunes depuis l’ouverture de la formation et la demande ne cesse de croître. Les entreprises sont en demande et pourtant les candidats manquent cruellement dans cette filière !

« Nous proposons aux jeunes une formation complète. La première étape est bien sûr le CAP Étancheur. Les jeunes y sont formés et accompagnés dans un environnement très dynamique avec de multiples offres de contrats d’apprentissage. Ce diplôme leur garantit un taux d’employabilité de 100% ! Nous avons actuellement quatorze jeunes en CAP et il est certain que tous trouveront un emploi » détaille Laurent Laforgue.

Les suites de parcours pour une formation complète

Pour la suite, « nous pouvons orienter les jeunes de deux façons différentes. Soit nous leur proposons de poursuivre vers un autre CAP en Couverture ou une mention Zinguerie au sein du CFP Sainte-Barbe, ce qui leur donne alors une très forte attractivité pour les entreprises et leur offre des très belles opportunités, soit nous leur proposons d’entrer en Brevet Professionnel. »

Le Brevet Professionnel (BP) complète le CAP et donne aux jeunes d’autres perspectives comme celles de suivi de chantier ou de conduite de travaux.

« Etancheur est un excellent passeport pour la vie active et la mise en emploi ! Une certitude avec cette formation : vous ferez le bonheur des entreprises et vous pourrez même envisager de vous installer à votre compte sans aucun problème ! » conclut Laurent Laforgue.

En vidéo, 1 min chrono

 

Intéressé ?

Cette formation vous tente ? Ne restez plus dans l’indécision et contactez le CFP Sainte-Barbe. Le Centre pourra vous mettre en relation avec de nombreuses entreprises dans les Hauts-de-France pour découvrir ce métier lors de stages en immersion.

Ne manquez pas non plus les portes ouvertes 2021, qui vous permettront de rencontrer des apprentis et visiter les ateliers.

Formation ouverte à partir de 16 ans. Détails pratiques ici

Logement

Grâce à un partenariat réalisé avec la Résidence Sociale Jean-Paul II, les apprentis peuvent bénéficier d’un logement à proximité durant les semaines de formation aux CFP.

En savoir plus sur le CFP Sainte-Barbe